Chargement en cours...

MARIA MONTESSORI

Maria MONTESSORI

Maria Montessori, a été la première femme médecin d’Italie.
Elle a d’abord travaillé en clinique psychiatrique, auprès d’enfants présentant différentes sortes de troubles et pathologies psychiatriques.

C’est dans ce contexte, qu’elle a commencé à mettre en place sa méthode basée sur l’observation de l’enfant.

Les résultats ont été spectaculaires : en moins d’un an, ces enfants âgés de 3 ans à 6 ans ont commencé à lire et à écrire spontanément. Ils sont devenus sûrs d’eux, motivés, responsables.

Voyant les progrès exceptionnels réalisés par ces enfants dits, « mentalement déficients », elle décide de les inscrire à un concours national (équivalent au brevet en France).

Ces enfants obtiennent des résultats non seulement équivalents, mais supérieurs à ceux des enfants scolarisés et ne présentant aucun trouble.

Ces résultats attirent l’attention du monde entier : des journalistes, des experts en pédagogie viennent voir « les enfants miracles du Dr Montessori ». Alors qu’elle était félicitée par les hommes politiques et la presse, elle poursuit ses recherches.

Elle pensait que si les enfants dit « normaux » apprenait selon sa méthode, qui est en fait la méthode de l’enfant, ils seraient plus épanouis et auraient de meilleurs résultats.

Suite à cette expérience, elle décide de créer la casa « Dei Bamibini » en 1907, dans le quartier populaire de Saint Lorenzo à Rome, où elle accueille les enfants fils et filles d’immigrés.

Là aussi les résultats sont une révélation : ces enfants atteignent un niveau académique bien plus élevé qu’on ne le pensait possible pour des enfants de cet âge.

Au vu des résultats, sa renommée fut quasi immédiate ; elle donna des conférences sur presque tous les continents. D’ailleurs, pour honorer sa mémoire, le gouvernement italien fit apposer son effigie sur les billets de 1000 lires en 1990. À ce jour, on compte plus de 22 000 écoles Montessori dans le monde, près de 200 en France, et ces chiffres ne cessent de croître.

Dans une démarche de continuité, Céline Alvarez, pédagogue française, a repris le flambeau du Dr. Maria Montessori en complétant son travail avec les derniers apports scientifiques.

L’expérience s’est déroulée de 2011 à 2014, dans une classe multi-âges située à Gennevilliers, en zone d’éducation prioritaire et « plan violence ».

En respectant « Les lois naturelles de l’enfant » titre de son livre, elle obtient les résultats suivants :

« À la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. » 

Le saviez-vous ?

 

Selon le Haut Conseil d’Éducation, « 40 % des élèves sortiront du CM2 avec de graves lacunes en lecture, écriture et mathématiques. Ces lacunes les empêcheront d’avoir une scolarité normale au collège. »

Cela signifie que 40 % des français de 11 ans ont de réelles difficultés à lire, écrire ou compter ! Certains parmi eux sont analphabètes !!! Quel avenir pour ces enfants ?

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rencontrer directement.

« Une manière de mesurer la pertinence d’un modèle éducatif est le niveau de bonheur d’un enfant »

Maria MONTESSORI

Adresse:   58 rue Jean Jaures,
  51000 Châlons-en-Champagne

Téléphone: +33 7 54 37 06 04

Email:  contact@pupaschool.fr